Chargement de la page, merci de patienter...

facebook-small         English      Plan du site

Parc des Cheminots

 Patrimoine ferroviaire

Sur le parcours Saint-Jérôme-Mont-Laurier le Canadien Pacifique installe des gares et aussi d’importantes infrastructures telles que : garages pour locomotives, châteaux d’eau, tables tournantes, cendriers, etc. Si on exclut quelques gares, tous les autres vestiges de cette époque ferroviaire sont à peu près disparus sauf au parc des Cheminots à Labelle.

Comme le village de Labelle est situé à moitié chemin entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier, en 1909, le Canadien Pacifique équipe la gare de Labelle de toutes les infrastructures énumérées dans le paragraphe précédent. Les années ont passé et graduellement ces infrastructures devenues caduques, furent démolies laissant au patrimoine leur seule importante fondation en ciment hélas enterrées dans le sol. Durant quelques soixante ans, condamnés à l’oubli, ces importants vestiges disparurent sous une imposante forêt, une pinède.

En 2011, la Société d’Histoire de Chute aux Iroquois de Labelle décide de s’impliquer, car selon elle, il est inadmissible que ces importants vestiges du chemin de fer du Nord, les seuls existants à ce jour entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier, demeurent enfouis  dans le sol. Avec l’aide financière de la municipalité de Labelle et de la caisse Populaire Desjardins de la Rouge, la Société a entrepris la mise à jour de ce trésor patrimonial.

Un travail colossal de trois années permet aujourd’hui aux visiteurs d’admirer ce site aménagé au parc des Cheminots où toutes les fondations ont été restaurées et où trône le grand cercle de 75 pieds de diamètre le siège qui autrefois accueillait la table tournante.

Emplacement du garage à locomotivesEmplacement du garage à locomotivesFondation du château d'eauFondation du château d'eauFondation du cendrierFondation du cendrierAssise de la table tournanteAssise de la table tournante